L’école à temps plein, j’en peux plus !


L’école à temps plein, tu n’en peux plus, ce n’est pas fait pour toi, tu n’y arrives pas… ce n’est pas une raison pour tout abandonner, il existe des solutions ! 
.
.

.

“Jusque quel âge dois-je aller à l’école ?”

Sache que la loi définit l’obligation scolaire, celle-ci prend fin lorsque tu atteins l’âge de 18 ans (si tu né après juin, elle se termine le 30 juin de l’année civile où tu les auras, tu es donc soumis à l’obligation scolaire jusque là).

Si tu as 15 ans (ou 16 ans sans conditions) et que tu as fréquenté les deux premières années de l’enseignement secondaire de plein exercice (sans forcément les avoir réussies) et que tu ne souhaites plus poursuivre l’enseignement de plein exercice, tu es soumis à ce qu’on appelle « l’obligation scolaire à temps partiel » et des alternatives sont alors possibles :

► un enseignement secondaire en alternance de type Cefa.

► une formation en alternance reconnue : apprentissage des classes moyennes (IFAPME) ou apprentissage industriel (IFPM).

Il y a toujours toujours l’option des études à distance ou à domicile mais attention, c’est loin d’être une solution facile.

Qu’est-ce que c’est l’enseignement en alternance ?

L’alternance est un type d’enseignement qui propose une partie théorique (en cours) et une partie pratique (chez un patron). Elle concerne des sections que l’on trouve dans l’enseignement qualifiant : technique de qualification et professionnel mais aussi quelques métiers spécifiques (qu’on ne peut apprendre QUE via l’alternance : palefrenier, bûcheron, etc.).  
En choisissant cette voie, tu mets un pied dans la vie active. Tu reçois un petit « salaire » tout en conservant tes allocations familiales, ce qui est plutôt chouette. Mais attention ça ne plaisante pas ! Tu seras placé sous l’autorité d’un patron et soumis aux mêmes règles que ses employés/ouvriers, y compris pour les périodes de congés qui sont plus courtes qu’à l’école !

“C’est quoi le Cefa ?”

Avec le CEFA, on reste dans un modèle “scolaire”, c’est organisé dans et par des écoles techniques avec des professeurs et des éducateurs pour t’encadrer et te rappeler à l’ordre au besoin, avec le même rythme au niveau des cours (pas pour le stage !) et des personnes qui assurent la recherche des entreprises et le lien avec le patron pendant le stage. On peut donc retrouver des filières artistiques, bien-être, service à la personne, sociales, bâtiment, etc.
Si tu souhaites suivre des cours généraux et acquérir les mêmes compétences que dans l’enseignement de plein exercice, tu peux choisir une option de type “Article 49” (carrossier, installateur de chauffage central, etc.). Tu peux alors obtenir le même diplôme que si tu avais suivi les cours dans le régime de plein exercice.
Si par contre tu es plus attiré par des cours pratiques, tu peux te diriger vers une option de type “Article 45” (maçon, commis de cuisine, etc.). Tu peux alors obtenir un certificat de qualification.

“C’est quoi l’apprentissage des classes moyennes ?”

En Région wallonne, cet apprentissage est pris en charge par l’IFAPME (Institut Wallon de formation en alternance et des indépendants et des petites et moyennes entreprises). Son fonctionnement est simple : 1 jour (min.) de formation théorique dans un centre de formation spécifique aux Classes Moyennes + 4 jours (max.) de formation professionnelle chez un patron. Accessible dès 15 ans (la formation doit terminer au plus tard l’année de tes 26 ans !), tu es pris en charge par un délégué à la tutelle qui vérifie les conditions de formation chez le patron avec lequel tu signes un contrat d’apprentissage. Généralement, les apprentissages durent 3 ans, on peut y trouver quasi tous les métiers que l’on peut exercer en tant qu’indépendant (boucher mécanicien, restaurateur, etc.). Sache aussi que tu peux y entrer toute l’année !

“C’est quoi le contrat d’apprentissage industriel (CAI) ?”

Pour les métiers que l’on apprend en usine, il y a un système comparable nommé “apprentissage industriel” avec l’IFPM. Tu y trouveras des métiers comme “ouvrier en entretien du textile”, “agent de maintenance des systèmes mécaniques automatisés”, “manutentionnaire logistique”,… Ici, la formation théorique est assurée en enseignement de promotion sociale.

Quels sont les avantages de l’alternance ?

Grâce à l’alternance, tu as l’occasion de découvrir le monde du travail et de gagner un salaire qui te permettra d’avoir un début d’indépendance financière. De plus, l’expérience que tu gagnes en tant qu’apprenti est gros “plus” dans ton CV pour la suite de ton parcours professionnel.
Pour l’instant, ces deux formations ne délivrent pas de diplôme secondaire équivalent au plein exercice mais par contre, elles débouchent sur une large gamme de qualifications professionnelles et un apprenti de qualité a beaucoup de chances de trouver un travail très rapidement. De plus, il existe un dispositif de primes (à la fois pour le patron et pour l’apprenti) ainsi que des mesures au niveau de l’ONEM en cas de chômage temporaire (raisons économiques, intempéries,…).

“En quoi consiste l’enseignement à distance ou à domicile ?”

Dans ce cas, tu suis des études secondaires en dehors d’un établissement scolaire organisé ou reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles de Belgique. Cette solution est envisagée soit parce que tes parents ont décidé de te donner cours eux-même ou de confier cette tâche à une personne externe ; soit en cas de maladie prolongée, d’hospitalisation ou de résidence à l’étranger, etc. Elle peut répondre aussi à une difficulté particulière d’intégration sociale.

Tu pourras obtenir un diplôme reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles si tu présentes et réussis les examens auprès d’un jury d’enseignement secondaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Un jury est une institution totalement indépendante de tout établissement d’enseignement, il a pour mission d’organiser des examens et de décerner les certificats obtenus après réussite des épreuves d’évaluation. Attention cependant, cette solution est très exigeante : pour espérer réussir, il faut beaucoup d’application et, de préférence, disposer de personnes-ressources ou travailler en collaboration avec d’autres candidats. Tu ne gagneras pas de temps, inutile d’espérer parcourir en un an le programme de la 5ème et de la 6ème pour l’obtention du CESS par exemple ! La Fédération Wallonie-Bruxelles propose un e-learning pour soutenir les étudiants qui se préparent à passer des examens pour obtenir un diplôme.

Si tu es néanmoins tenté par cette solution et que tu n’as pas encore 18 ans, tu devras accomplir des démarches auprès de l’inspection cantonale.

“Est-ce qu’il existe d’autres options ?”

Il est possible d’entamer une carrière dans la Défense à partir de 18 ans ou encore de faire des humanités artistiques ou sportives.

En savoir plus
Enseignement en Communauté française de Belgique – Annuaires scolairesJurys –  Enseignement en alternance (CEFA)
Siep – Le CESS, comment l’obtenir ?Liste de formations en fonction du type d’enseignementCefa : formation en alternance
Service droit des jeunes – L’obligation scolaire et la fréquentation (pdf)
Fédération Wallonie-Bruxelles – Enseignement à distance
Mon école, mon métier – Découvrir les métiers qualifiants
Adresses utiles
Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Administration générale de l’enseignement
16 Avenue du Port
1080 Bruxelles
02/690.8024
0800/20.000 (numéro vert pour toutes questions relatives à l’enseignement)
02/690.81.00 (accueil)
secretariat.hanse@cfwb.be
FAQ en ligne sur l’enseignement
Service de l’enseignement à distance du Ministère de la Communauté française de Belgique (e-learning)
16 Avenue du Port
1080 Bruxelles
02/690.82.82

Site web
CEFA Centre (implantation La Louvière et Carnières)
Athénée Provincial Implantation Arts et Métiers Etablissement coopérant
1 Rue Paul Pastur
7100 La Louvière
064/22.22.80
IFAPME Mons-Borinage Centre
1 Rue des Boulonneries
7100 La Louvière
064/31.13.90

Un commentaire, une question ?