Régime des petites indemnités – RPI


Tu pratiques une discipline artistique en amateur mais de temps en temps, tu as l’occasion de recevoir un peu d’argent ?  Comment faire pour rester dans la légalité, sans payer de frais ? On t’explique ici en image.

 

 

 

 

Pour obtenir la Carte d’artiste, il faut introduire une demande, de préférence via la plateforme artistatwork .  C’est la formule la plus rapide et  depuis le 1er janvier 2020, tu dois attendre la décision de la Commission (avoir ta carte) pour pouvoir travailler sous ce régime !  Prépare ta carte d’identité et ton code PIN pour t’identifier

Tu peux la demander même si tu es mineur.

La carte est valable 5 ans.

Tu veux en savoir plus le statut d’artiste ? C’est par ici.

 

Les limites du RPI :

Etant donné qu’il n’y a pas de cotisations prélevées, ce n’est pas considéré comme un salaire, ça n’ouvre pas le droit au chômage, ça ne compte pas pour le calcul des allocations ni pour la pension.

On ne peut pas dépasser un montant par jour (130.79 € en 2020), ni un cumul par an (2 615.78€ en 2020).

Par année civile, on ne peut pas travailler plus de 30 jours en tout, ni plus de 7 jours consécutifs pour le même “donneur d’ordre” (puisque ce n’est pas un salaire, ce n’est pas un contrat de travail ni un employeur).

Par contre, si tu es demandeur d’emploi indemnisé, tu devras noircir la case de ce jour et tu ne toucheras pas d’allocation pour ce jour-là !

.
.

Adresse utile

Commission « Artistes »
SPF Sécurité Sociale – Finance Tower
Boulevard du Jardin Botanique 50 boîte 135
1000 Bruxelles
02/528.61.34

 

 

Un commentaire, une question ?