Faire un don de sang


Que ce soit via les médias ou les réseaux sociaux, tu as probablement déjà entendu parler du don de sang et de la Croix-Rouge. En effet, les appels aux dons se multiplient car les stocks sont souvent très bas. Comme tu le sais déjà, le sang joue un rôle important dans le bon fonctionnement de notre organisme.

Urgences médicales et interventions chirurgicales sont des situations qui peuvent nécessiter une transfusion sanguine. Ces dons sont soumis à des contrôles très rigoureux en raison des risques de transmission de maladies infectieuses. Mais comment ça se passe ?
.
.

“Quelles sont les conditions pour donner son sang ?”

■ Etre en bonne santé
■ Avoir minimum 18 ans 
■ Peser minimum 50 kg
■ Ne pas présenter de risque de transmission de maladies par le sang

Ça veut dire que tout le monde peut le donner ?”

Selon la législation en vigueur depuis août 2017, la « Loi portant des dispositions diverses en matière de santé » publiée au moniteur Belge, il y a certaines situations où être donneur est temporairement exclu (c’est-à-dire que, selon les cas, il est seulement possible de faire un don après un certain temps).

Quelques exemples :

■ S’être fait tatouer ou percer (4 mois)
■ Avoir pris ou prendre de la drogue (4 mois)
■ Etre (ou son/sa partenaire) séropositif ou porteur de l’hépatite C (refus de don)
■ Etre un homme ayant des rapports sexuels avec un autre homme (12 mois)
■ Avoir plus d’un partenaire sexuel (12 mois)
■ Après un accouchement (6 mois)
■ Avoir pris des antibiotiques (1 semaine)
■ Avoir eu de la fièvre (2 semaines)

N’hésite pas à consulter la liste de toutes les contre-indications (vaccins, dentiste, poids, etc.). Tu peux aussi passer le mini test en ligne.

“Comment se déroule un don ?

Après avoir repéré un centre de collecte mobile ou un centre de prélèvement fixe près de chez toi, tu peux t’y rendre (/!\ parfois sur rendez-vous), muni de ta carte d’identité.
Avant chaque don de sang, tu es soumis à un questionnaire médical (état de santé général, antécédents médicaux, médicaments, voyages, etc.) puis à un entretien avec le médecin qui décidera de ton aptitude à être donneur.
Puis, on t’invitera à t’installer  : détends toi, c’est parti ! La transfusion dure une dizaine de minutes.
Dès que c’est fini, tu es invité à prendre une collation afin que ton organisme puisse reconstituer le volume de sang qui vient d’être prélevé plus rapidement.
Etant un acte bénévole, le don du sang n’est pas rémunéré.

“Où va aller mon sang ?”

Une fois le sang prélevé, il est analysé. Il subit une série d’analyses pour détecter une éventuelle maladie transmissible par transfusion (hépatite B, hépatite C, SIDA et syphilis) ainsi que la détermination du groupe sanguin, la numération des globules rouges, des globules blancs et des plaquettes sanguines. Si une anomalie est détectée, la pochette de sang est détruite et tu es prévenu par courrier ou par téléphone, tu peux même être convoqué par le médecin du Centre de Transfusion en cas de problème plus particulier. Une fois que le sang est validé, il est transféré auprès des hopitaux.

Au bout de deux dons, tu reçois chez toi ta carte de donneur (où ton groupe sanguin sera indiqué). Ces dons répondent à des besoins différents selon celui qui en bénéficiera : accidenté de la route, opéré, leucémique, hémophile ou grand brûlé.

“Est-ce qu’il y a d’autres dons à part celui du sang ?”

Avant tout, il faut savoir que le sang est composé de 45% de cellules (globules rouges, globules blancs et plaquettes) et de 55% de plasma (partie liquide). Il est donc tout à fait possible que tu aies entendu parler des dons de plasma et de plaquettes. Ces dons se font sur rendez-vous, durent entre 1 et 2 heures et ne nécessitent pas de conditions supplémentaires pour être donneur. Cependant, pour celui des plaquettes, le médecin vérifiera que ton taux de plaquettes est satisfaisant et si tu n’as pas pris d’anti-inflammatoires auparavant.

Tu peux également faire don de cellules souches (qui remplace de plus en plus souvent le don de moelle osseuse), qui sont utilisées pour soigner les personnes atteintes d’une leucémie ou d’une maladie du sang. C’est un peu plus contraignant et demande des analyses de compatibilité plus poussées.

“Combien de fois par an puis-je faire un don ?”

Les délais varient en fonction du type de don.

■ Don du sang : 2 mois minimum entre 2 dons (max. 4 fois par an)
■ Don de plasma : minimum 2 semaines entre 2 dons (max. 15 litres par an)
■ Don de plaquettes : minimum 2 semaines entre 2 dons (max. 24 fois par an)

En savoir plus
 Pour toute question sur le don de sang, contactez la Croix-Rouge au 0800/92 245 (n° gratuit) ou en ligne sur le site : donneurdesang.be
 Collectes aux alentours de La Louvière : collectes de sang et sites de prélèvement 
 Croix-Rouge – Guide du donneur (pdf) – Le don du sang (pdf) – Le don de plasma et de plaquettes (pdf) – Le don de cellules souches (pdf) – Qu’est-ce que le sang

Un commentaire, une question ?